mercredi 30 mars 2011

Comment expliquer le bio aux enfants sans les effrayer?


-Dis-moi Ellen, est-ce que toutE ta famille est bio?  
-...Tu veux sûrement dire écolo?

Réponse: eh bien, oui et non, car être écolo, ce n'est pas encore héréditaire...mais je pense que ce sera le cas bientôt!
Comment expliquer le bio aux enfants sans les effrayer? Oui, tu vois, c'est mieux de manger bio, parce que la plupart des fruits et légumes, ils reçoivent beaucoup de produits chimiques cancéri...euh, pas bons du tout pour la santé, alors, on croit manger un bon fruit, mais on s'intox...nan c'est pas si bon que ça en a l'air...
  
La solution: emmenez-les à la supérette bio du coin! M'enfin, mon conseil arrive un peu tard...Pourquoi?  Les enfants ont déjà envahi mon "supermarché" bio!!! Ils ont bien de la chance, le samedi, ou le mercredi, d'aller faire les courses avec leurs parents dans de tels endroits...
 Quand nous n'avons connu, nous, que "Mammouth", "Euromarché" et autres réjouissances bien-nommées de très grandes surfaces, où l'on avait qu'une peur: se perdre!!! 


Alors, ils ont non seulement la chance d'éviter les GMS (grandes et moyennes surfaces, dans le jargon de la grande distribution) classiques, où l'on ne prévoit pas grand-chose pour eux si ce n'est un siège dans le caddie en fer, pour les plus pichous, ou l'espace qui y reste entre les denrées accumulées.

Mais j'ai bien l'impression que pour les GMS, les enfants sont là pour créer littéralement l'ambiance sonore, et que c'est quelque peu inhumain, n'est-ce pas, de leur présenter d'aussi grands rayons remplis à foison de tout ce qu'ils aiment...sachant qu'il n'ont que cela à faire, ou presque... Dur aussi pour les parents: "Tu comprends Lucas, on peut pas prendre un paquet de chaque! Tu choisis!" Et ils n'ont que ça à faire: choisir, shopper, avoir envie de toutes ces choses, déjà!

Tandis que, pour en revenir à "mon "supermarché" bio", les enfants ont enfin un endroit à eux! oh, pas bien grand, pas grand-chose, 2 ou 3m2, 4 peut-être, mais de quoi s'asseoir, dessiner, juste devant l'étal des fruits aux légumes, et à coté de celui du vrac...

Bon, ils ont aussi le droit de se balader; d'aider leurs parents ou nounous en trainant leur caddie, histoire d'avoir une sucette bio à la fin... Et voilà comment la nouvelle génération a conquis le bio et ma supérette! Voilà les bioconsom'acteurs de demain! La relève semble assurée!





 Si vous avez aimé cet article, si vous l'avez trouvé utile, n'hésitez pas à l'envoyer par mail à vos ami(e)s et à le partager sur les réseaux sociaux !

Je partage - Share It if you like it !