samedi 1 mars 2014

La vérité sur les colorations chimiques et leurs alternatives végétales

 On le sait déjà toutes : les colorations sont mauvaises pour nos cheveux, qu’elles n’embellissent que provisoirement. 
Mais surtout elles présentent un réel danger pour notre santé, sur une utilisation à long terme !

 Quelle que soit la couleur ou l’étendue de la coloration, c’est toujours une opération qui agresse le cheveu dans sa fibre et ouvre ses écailles en général. 
Évidemment, elles sont simples, rapides à faire et peu coûteuses (sauf chez le coiffeur!) permettent de changer de tête ou de camoufler ses cheveux blancs en quelques minutes. 
 Pourtant leurs compositions sont loin d’être anodines et inoffensives, c’est même l’un des produits cosmétiques les plus toxiques, d’autant plus qu’elles seront étalées sur notre cuir chevelu. Celui-ci, poreux tout comme la peau, absorbe une partie de ces actifs dangereux qui se retrouvent donc dans notre corps, se stockant souvent dans les organes…
Il serait même encore plus dommageable d'absorber des toxiques par la peau que de les ingérer, car ils ont ainsi un accès direct à nos organes et tissus mous.

Nous respirons aussi les composants les plus volatiles!
Par exemple, le résorcinol, souvent présent, est un allergène:

Il pénètre dans la peau, et peut endommager les reins et le foie. Des tests cliniques ont démontré qu’il modifie les globules sanguins et les chromosomes. 

D'autres composants sont des mutagènes et cancérigènes reconnus...

L'étude qui a lancé la controverse est parue le 15 février 2001 dans les colonnes de l'"International Journal of Cancer". Elle mettait en évidence la relation entre cancer de la vessie chez les femmes et nombre de colorations par mois.  
Sur 1574 patientes traitées, 879 d'entre elles se teignaient les cheveux au moins une fois par mois, d'où la conclusion de l'étude selon laquelle les femmes ayant recours à la coloration permanente serait deux fois plus exposées au risque d'attraper un cancer de la vessie que les autres. 

Depuis quelques années les marques tentent de nous rassurer,  prônant des ingrédients naturels, l’absence d’ammoniaque… pourtant peu de progrès ont été faits sur ce terrain, mise à part au niveau du marketing…. Tant que les ingrédients dangereux ne seront pas interdits, les colorations restent de véritables cocktails toxiques.

                      Achetez vos hennés chez Aroma-Zone, pour le choix et la qualité à petits prix!


Alors que penser des nouvelles marques arrivées il y a peu sur le marché ?

 Certaines, contenant du henné, ne sont pourtant pas moins dangereuses car elles contiennent des colorants de synthèse ou encore des sels de métaux qui aident à améliorer la fixation de la couleur. 
Et si l’on utilise, sur ce mélange, un peroxyde (pour ouvrir les écailles), la réaction chimique provoquée peut brûler les cheveux.
« Le henné noir et le henné à temps de pose réduit n’existent pas, explique Jean-Marc Réty,(spécialiste des colorations végétales) ce sont des hennés trafiqués. »
Il faudrait donc systématiquement inspecter la liste des composants, armée de son dico d’INCI !

 Rares sont les colorations végétales qui ne contiennent que des produits naturels. 
Actuellement disponible dans la quasi-totalité des magasins bio, la marque Logona utilise du henné bio d’Égypte, de la betterave ou de la camomille, des feuilles d’indigo, de la racine de rhubarbe et des extraits d’algues pour homogénéiser le mélange:
« Avec un soin colorant végétal type Logona, vous n’aurez jamais l’équivalent d’une teinture chimique, mais votre cheveu sera gainé, non oxydé et il retrouvera brillance et douceur pour longtemps, confie Jean-Marc Réty. 
Si la pose d’une coloration chimique se fait à une vitesse éclair, celle d’une coloration végétale se fait entre quinze minutes et une journée ou une nuit, tout dépend du résultat souhaité et de l’état des cheveux. Autre contrainte, imparable en coloration végétale, votre cheveu doit être en bonne santé. » 



Seules deux marques seraient fiables, selon le spécialiste de la coloration végétale:
" On peut  se fier aux mentions "100% végétale" et 'traçabilité végétale". 
A titre personnel, je conseille deux gammes, les deux seules gammes en France de coloration végétale : il s'agit de Logona, la plus ancienne, et de Terre de couleur, plus récente. Ce sont les deux seules que j'utilise en tant que coiffeur-coloriste."

Quant aux marques que l'on trouve en pharmacie ou parapharmacie, telles que Beliflor ou les 3 chênes, la première contiendrait des pigments naturels mais 0,5% d'ingrédients peu recommandables, et la seconde serait à éviter formellement....
Alors méfiez-vous tout de même des colorations mises en vente quelque que soit le lieu, même pour celles que vous trouverez au rayon santé/beauté de votre supermarché bio.
Surtout s'il s'agit d'une boite contenant deux flacons à mélanger...

Ok, revenons au naturel : Chevelure Détox 2 

Si  vous étiez adeptes des colorations chimiques, vous allez devoir vous armer de patience...car vous risquez d'avoir de mauvaises surprises si vous allez directement aux colorations végétales sans passer par l'étape détox ! 
Ou bien faites couper vos cheveux...Cette détox doit durer au moins 3 semaines, 
mais 3 mois, c'est mieux !

Il sera difficile d'espérer éclaircir votre chevelure avec ces colorations, mais vous pourrez obtenir toutefois une bonne couvrance des cheveux blancs (jusqu'à 80%) 
et de beaux reflets sur des cheveux redevenus sains, épais, en pleine forme !



Cette détox consiste à utiliser un shampooing sans parabènes ni silicones, et à effectuer une fois par semaine un masque d'argile et d'huiles essentielles afin de bien détoxiner le tout !
Mieux vaut éviter qu'il reste une quelconque trace de votre ancienne coloration chimique...Et sachant que les colorations végétales tiennent très bien dans le temps, et durent quelques mois, une erreur serait difficile à rattraper...

Niveau prix, ces colorations ne sont pas beaucoup plus chères, et on en fera moins souvent. Le risque d'allergie existe tout de même, testez un échantillon sur un coin de peau avant d'appliquer le tout, la veille par exemple.Cela vous permettra aussi d'essayer un peu de produit sur une mèche afin d'avoir une idée du résultat final...

Passer au naturel pour sa coloration, c'est bénéfique pour vos cheveux, votre santé et pour la planète (moins de déchets toxiques)! 
Il n'y a plus qu'à choisir la teinte qui vous conviendra le mieux...ou un coiffeur bio !




 Si vous avez aimé cet article, si vous l'avez trouvé utile, n'hésitez pas à l'envoyer par mail à vos ami(e)s et à le partager sur les réseaux sociaux !

Une erreur est survenue dans ce gadget