lundi 27 janvier 2014

Rencontre avec... un Praticien en Massage Maori


Bonjour, je m'appelle Frédéric, j'ai 35 ans. Je suis Praticien en Massage Maori depuis 1an et étudiant en pratique de santé liées à la Naturopathie;  j'habite en Savoie.

Aujourd’hui j'aimerais vous présenter  le Massage Taurumi Maori que j'ai découvert lors d'un voyage en Polynésie et grâce à ma passion pour la culture polynésienne.

Le massage et « le toucher » est un art connu depuis des millénaires. Dans le Triangle du Pacifique, que forment "Tahiti – Hawaii – New Zélande" le Taurumi ou Tauromi pratiqué par le MAORI ou MAOHI fait partie intégrante de la médecine traditionnelle, de sa philosophie et des us et coutumes. 

Il est préventif, thérapeutique et  s'adresse à tout un chacun. C'est un accompagnement tout au long de la vie. Le massage tahitien nécessite une solide expérience, un état d'esprit et de cœur (ana anatea) qui prend sa source dans l'âme et se transmet à travers les mains (rima): il apporte la réconciliation et suit la voie du cœur pur pour défaire les nœuds (ponapona) en suivant les lignes invisibles des méridiens (uaua). 

Pour le Polynésien, le massage est le moyen le plus simple de communiquer. Dès sa naissance, l'enfant est massé tous les jours avec du monoï après son bain. Masser un nouveau-né, c'est effacer le stress de la gestation, de l'héritage génétique des deux parents. C'est donner à ce tout petit être un équilibre psychologique et physique pour entreprendre la route vers l'aventure de sa vie. Être massé avec du monoï, cela évite de prendre froid après le bain, protège des courants d'air et facilite la digestion et le sommeil du bébé. Le bain doit être donné entre 9h00 et le coucher du soleil. 
De nos jours l'huile est encore utilisée pour toutes sortes de massages.

 Le massage Taurumi Maori, c’est prendre l’individu dans sa globalité en alliant la spiritualité, l’énergie (le mana) l’écoute - et en particulier le toucher. Le mot renvoie au pétrissage, à l’effleurage, à la friction, à la hachure, à l’imposition et à la douceur des mains, des pressions etc.… 

Car la mémoire du corps, des viscères, est un ancrage indélébile. Mais TAURUMI a la possibilité de toucher l’Âme par le corps en rétablissant ainsi l’harmonie et l’équilibre du dedans et du dehors. 

Toucher ou masser un individu, c’est lui offrir la possibilité de s’aimer, de grandir, de s’ouvrir à toutes les dimensions que la vie lui offre. Comme un partage non verbal avec soi et son prochain, ouvrant sur une autre fenêtre de son être. 
Il acquiert un équilibre psychologique et physique pour entreprendre la route vers l’Aventure de sa vie!
 La thérapie traditionnelle Polynésienne, outre le toucher, c’est identifier les significations des tensions, des douleurs et des souffrances et en prendre conscience. Masser et être massé, c’est entrer dans le dialogue subtil et tactile où le corps parle et les mains écoutent - où les mains parlent et le corps répond. C’est l’acceptation de vivre pleinement ses expériences « positives ou négatives». La mémoire des sens est exacerbée.

Les humains sont des êtres tactiles. Tout au long de notre vie, de la naissance jusqu'à la mort, le toucher joue un rôle très important dans notre santé. Pour les praticiens du bien-être, il est très facile de voir comment la peau, qui est le plus grand organe du corps, reflète le bien-être physique et émotionnel.

Maintenant je suis en mesure de proposer des soins à domicile. J'espère réussir ma formation de Praticien de Santé et m'installer en Polynésie dans quelques années.
Vous pouvez me suivre via mon site web http://ammanakarma.jimdo.com/contacts/ 

Je vous souhaite de garder les pieds sur terre, la tête dans les étoiles et le cœur avec les hommes!

Une erreur est survenue dans ce gadget